Le Centre Hubertine Auclert
retient WAT !

20 juillet 2020

Au terme d’un appel d’offres public mettant en compétition 19 agences, le Centre Hubertine Auclert a retenu l’agence WAT pour réaliser sa campagne institutionnelle de sensibilisation contre les violences sexuelles et sexistes chez les 15-18 ans.


Une méthodologie sur-mesure


Pour aider les jeunes à mieux identifier ce qui relève de la violence sexuelle et leur faire prendre conscience de leurs actes, les messages doivent être au plus proche de leur vécu et de leurs ressentis.


Pour répondre à cet enjeu, WAT a imaginé une campagne réellement affinitaire conçue grâce à une méthodologie sur-mesure. L’agence a, d’une part, mené une série d’entretiens auprès de jeunes lycéen.ne.s afin de donner la parole aux premier.e.s concerné.e.s, et, d’autre part, a travaillé en collaboration avec des étudiant.es  en école de création.


Une dizaine de jeunes de l’école Sup de Création se sont donc immergé.e.s dans le sujet et ont travaillé main dans la main avec le Planning Stratégique de WAT pour concevoir une campagne au plus proche des préoccupations des adolescent.es.


Faire des jeunes les 1ers remparts contre les violences sexistes et sexuelles


Parce que les jeunes soutiennent la lutte anti-sexiste mais conservent une certaine distance face à la violence sexuelle qui les entoure au lycée, l’enjeu est bien de les rendre acteurs et actrices de ce combat et de leur donner des clés pour agir auprès de leurs pair.es. C’est donc une campagne combative, et appelant à l’action, qui a fait la différence et convaincu le Centre Hubertine Auclert. Une campagne d’affichage à découvrir en septembre dans les lycées d’Ile-de-France, les écrans JC Decaux et les Transiliens.