Comment la crise a rendu vitale la marque employeur ? (même quand le recrutement n’est pas à la fête…)

25 septembre 2020

Faut-il mettre entre parenthèses sa marque employeur au motif que l’on recrute moins ?


C’est une question légitime.


Mais avant de songer à mettre en sourdine votre communication employeur, il faut garder à l’esprit deux choses fondamentales :

 


1 – Disparaître des radars c’est perdre le lien avec les candidats et ses collaborateurs et hypothéquer sérieusement son avenir. La marque employeur est la garantie d’un lien qui ne se distend pas.

Elle stimule l’engagement des collaborateurs, renforce le dialogue pour s’affranchir des contraintes de la distanciation et de la peur du lendemain. Et évidemment, côté candidats, elle anticipe sur ces jours meilleurs où le recrutement repartira.

 

2 – La marque employeur ne s’adresse pas uniquement aux candidats et aux collaborateurs. Elle parle directement à l’ensemble des parties-prenantes. Elle parle de vous. Du rôle que vous jouez pour soutenir l’économie et l’emploi, de votre impact en faveur de l’intérêt général.


Elle valorise les questions de responsabilité, d’impact sociétal, diversité… : tous ces sujets qui figurent au rang des priorités des candidats mais aussi des clients. Bref, elle nourrit votre image corporate, chose qui s’avère particulièrement bénéfique pendant la crise, sans toutefois revêtir l’aspect d’une offensive commerciale, souvent jugée indécente en ces temps troublés.

 


Alors concrètement, comment prendre la parole et nourrir cette marque employeur ?


C’est sans doute plus vrai et plus vital que jamais : il faut faire preuve d’écoute, d’honnêteté et de pédagogie. Expliquer sans se voiler la face, répondre aux questions et les anticiper, évangéliser. Et surtout, nourrir l’échange et remobiliser en communiquant de façon responsable et factuelle.


Où en est votre entreprise ? Quels sont vos actions, vos engagements et votre valeur ajoutée pour le monde ?


Qu’est-ce qui est mis en place concrètement pour les collaborateurs ? Comment leur bien-être est-il assuré ?


Autant de moments où vous pourrez partager des chiffres et des projets réels, donner du sens pour l’interne et l’externe, avec transparence et surtout sans artifices tape-à-l’oeil.


Que cela passe par des initiatives régulières (répondre aux avis Glassdoor et aux commentaires, organiser des événements phygitaux, revoir votre plan médias au regard de vos cibles…) ou par des actions plus globales (stratégie social média, plateforme de discours, contenus éditoriaux, …), cette notion d’échange et d’humilité doit clairement guider toutes les réflexions.


Bref, chez WAT nous sommes convaincus que les entreprises attentives à leurs équipes et à leurs candidats, soucieuses de s’engager et cohérentes avec leurs discours, seront celles qui sortiront grandies de la crise. Et que la marque employeur est l’un des leviers les plus puissants pour rassurer, maintenir l’engagement, la confiance et, par conséquent, renforcer son image et assurer son avenir.


On parie ?



 

Retrouvez l’intégralité de la newsletter ici. Bonne lecture !